Skip to main content

Parti libéral du Canada, député

Search irwincotler.liberal.ca

Blog @fr

Communiqué: Irwin Cotler présente des pétitions réclamant des mesures visant à mettre fin aux prélèvements forcés d’organes par la Chine

Posted on 20 février 2015

Pour diffusion immédiate

IRWIN COTLER PRÉSENTE DES PÉTITIONS RÉCLAMANT DES MESURES VISANT À METTRE FIN AUX PRÉLÈVEMENTS FORCÉS D’ORGANES PAR LA CHINE

Ottawa – Le 20 février 2015 – Le député Irwin Cotler, porte-parole du Parti libéral en matière de droits et libertés et de justice internationale, a présenté six pétitions au nom de quelque 3 000 Canadiens préoccupés par les prélèvements forcés d’organes en Chine, une pratique cruelle et illégale du régime communiste. Les pétitionnaires exhortent le gouvernement à mettre en œuvre des mesures afin d’empêcher que le régime chinois n’assassine des adeptes du Falun Gong en vue de prélever leurs organes; ils réclament également une modification des lois canadiennes pour lutter contre le prélèvement forcé d’organes et demandent publiquement à la Chine de cesser de persécuter les adeptes du Falun Gong.

Le prélèvement forcé d’organes a mené à la mort de quelque dizaines de milliers de prisonniers, comme cela a été documenté par les experts Ethan Gutmann et Damon Noto, par l’avocat international des droits de la personne David Matas, par l’ancien Secrétaire d’État (Asie-Pacifique) David Kilgour, ainsi que par l’organisme Doctors Against Forced Organ Harvesting.

Le Sous-comité des droits internationaux de la personne, dont M. Cotler est le vice-président, a entendu des témoignages convaincants à cet effet dans le cadre de son étude sur le prélèvement forcé et le trafic d’organes humains, et a adopté à l’unanimité une motion exprimant « ses profondes préoccupations relativement aux allégations crédibles voulant que des prisonniers d’opinion et des membres de groupes religieux et ethniques minoritaires de la République populaire de Chine » – dont, en particulier, les adeptes du Falun Gong – « soient exécutés dans le but de prélever et transplanter leurs organes. »

« Je suis heureux d’exprimer ma solidarité avec les pétitionnaires, de même qu’avec tous les Canadiens qui sont horrifiés par cette violation cruelle des droits de la personne », a dit M. Cotler. « J’exhorte le gouvernement à faire adopter une loi reprenant les grandes lignes de mon projet de loi C-561, ce qui permettrait de restreindre le trafic d’organes, ainsi qu’à aborder cette question avec les officiels chinois à chaque fois que l’occasion se présente ».

-30-

Renseignements:             Michael Milech

Bureau de l’honorable Irwin Cotler

613-995-0121, Irwin.cotler.a2@parl.gc.ca