Skip to main content

Parti libéral du Canada, député

Search irwincotler.liberal.ca

Blog @fr

Communiqué de presse: Cotler exhorte le gouvernement canadien à exiger la libération immédiate de Raif Badawi

Posted on 6 février 2015

COTLER EXHORTE LE GOUVERNEMENT CANADIEN À EXIGER LA LIBÉRATION IMMÉDIATE DE RAIF BADAWI

Le député libéral qualifie l’appel à la clémence lancé par le gouvernement de « vague » et d’ « insuffisant »

Ottawa – Le 6 février 2015 – Le député Irwin Cotler, porte-parole du Parti libéral du Canada en matière de droits et libertés et de justice internationale, a interpellé aujourd’hui le gouvernement à intervenir plus activement auprès des autorités saoudiennes de manière à assurer la libération immédiate du blogueur saoudien Raif Badawi, dont l’épouse et les enfants sont maintenant réfugiés à Sherbrooke, au Québec.

Durant la période des questions orales, Mr. Cotler, qui est le conseiller juridique international de Raif Badawi, a rappelé que « l’emprisonnement et la torture subis par le bloggeur saoudien Raif Badawi constituent une violation flagrante du droit international» et a enjoint le gouvernement d’assurer la « libération immédiate et inconditionnelle » de Raif Badawi ainsi que celle de son avocat, Walid Abukhair.

  1. David Anderson, secrétaire parlementaire du ministre des Affaires étrangères, a alors déclaré que le gouvernement allait « continuer à appeler à la clémence »,  une réponse que M. Cotler a qualifiée de « vague » et d’« insuffisante ».
  2. Cotler a ajouté que « ce que le gouvernement se doit de faire,  vu les violations du droit international perpétrées par l’Arabie saoudite, et compte tenu surtout des obligations qu’a ce pays envers le Canada en tant qu’État partie aux traités de droit international qui sont bafoués à l’heure actuelle, est de réclamer spécifiquement la cessation du traitement cruel et inhumain subi par Raif, ce qu’un appel à la clémence ne garantit pas, de réclamer sa libération immédiate et inconditionnelle, ce qu’un appel à la clémence n’assure pas, et de mettre en œuvre toutes les mesures nécessaires afin d’assurer la réunification de Raif avec sa famille au Québec, ce qu’un simple appel à la clémence ne prévoit pas. »

Détenu en Arabie saoudite depuis 2012, M. Badawi a été condamné à dix ans d’emprisonnement et à 1000 coups de fouet pour avoir mis sur pied un forum en ligne et ainsi exercé sa liberté d’expression. Les 50 premiers coups de fouet ont été administrés le 9 janvier dernier, mais les séances de flagellation subséquentes ont été reportées.

-30-

Renseignements :   Michael Milech

Office of Hon. Irwin Cotler

613-995-0121, irwin.cotler.a2@parl.gc.ca