Skip to main content

Parti libéral du Canada, député

Search irwincotler.liberal.ca

Biographie

Irwin Cotler est présentement député de Mont-Royal et porte-parole du Parti libéral du Canada en matière de droits de la personne, de libertés et de justice internationale. Il a déjà occupé les fonctions de ministre de la Justice et procureur général du Canada. Il est également professeur émérite en droit à l’Université McGill en plus d’œuvrer à titre d’avocat spécialisé en droits internationaux de la personne.

Spécialiste du droit constitutionnel et comparé, il a invoqué tous les articles de la Charte canadienne des droits et libertés dans ses plaidoiries, notamment dans des causes historiques sur la liberté d’expression et de culte, les droits des femmes et des minorités, les crimes de guerre, les droits des prisonniers et le droit de la paix.

À titre de ministre de la Justice et de procureur général, il a aidé à changer le visage de l’appareil judiciaire en lançant la première réforme du processus de nomination à la Cour suprême du Canada, faisant de cette dernière la Cour suprême la plus représentative des femmes au monde; il a été le premier à nommer juges au tribunal d’appel de l’Ontario des membres des minorités visibles et de la communauté autochtone; il a déposé le tout premier projet de loi visant à criminaliser la traite de personnes; il a introduit la Loi sur le mariage civil, la première loi à accorder le droit au mariage aux gais et lesbiennes; il a présenté la première Initiative nationale de justice contre le racisme et la haine du Canada; il a annulé plus de condamnations injustifiées en une seule année que tout ministre avant lui et il a fait de la poursuite de la justice internationale une priorité.

À titre de parlementaire en vue sur la scène mondiale, il est le président du Groupe interparlementaire pour les droits de la personne en Iran; président du Groupe interparlementaire pour la justice pour Sergei Magnitsky et président de la coalition parlementaire multipartite pour sauver le Darfour.

Il fait partie de l’équipe juridique internationale du lauréat chinois du prix Nobel de la paix, Liu Xiaobo, et il est récemment devenu le conseiller juridique international du blogueur saoudien emprisonné Raif Badawi, du prisonnier politique vénézuélien, Leopoldo López, et du religieux chiite iranien, l’ayatollah Boroujerdi. Un article du magazine Maclean’s le sacre « champion des opprimés », tandis que le Oslo Freedom Forum le qualifie d’«avocat de la liberté ».

Il est récipiendaire de onze doctorats honorifiques et de nombreuses récompenses, notamment l’Ordre du Canada, et il a récemment reçu le Prix du président de l’Association canadienne du Barreau canadien, la Médaille du centenaire de la Fondation internationale Raoul Wallenberg en plus d’avoir été élu Parlementaire canadien de l’année 2014 par ses collègues.